22 septembre 2010

478. Pâté chinois

pâté chinois n. m. 1. Steak/blé d'inde/patates. 2. COUR. Haïku québécois le plus populaire, un tout petit poème qui dit l'évanescence des choses (ce n'est pas japonais, mais, hé, oh, on fait ce qu'on veut).

« pâté chinois », dans Dictionnaire de Princesse Apocalypse, Québec, Éditions Les Nerfs (Coll. Humour noir et autres couleurs disponibles), 2010 [en ligne].


*


Si on collectionne, si on arrive à mettre bout à bout tous les à quoi bon du monde, une immense route de lettres, on arrivera je ne sais où. Un à quoi bon vers l'infini.


*


Quand sait-on que c'est terminé?
Quand il ne reste plus de lignes à lire sur la page.
Bertrand Gervais

3 commentaires:

  1. On ne plaisante pas avec les haïkus, j'en sais quelque chose :))
    Mais avec les pâtés chinois, on peut.

    RépondreSupprimer